L’Immersion Indienne de Marielle – Part II : S’intérioriser

calme-paysage-interiorite

Ce voyage fût bien particulier.
Moi qui aime partager et discuter.
Je suis une femme vivante, pipelette, loin d’être une solitaire. Pour tout vous avouer, je n’aime pas la solitude …
J’ai tendance à tourner en rond et à ne pas tenir en place lorsque j’ai trop de temps libre … Enfin je devrais plutôt dire que j’avais tendance ! Car cela, c’était avant …

Penser à rien, seule.

Comme vous le savez , je suis partie un mois toute seule pour rejoindre un centre de yoga en Inde, à Kovalam dans le sud du Kerala.

Partir seule par choix, ce qui semble pour moi alors incroyable … cependant plus incroyable encore, une fois sur place, je ressens un besoin de solitude et de me retrouver avec moi-même. Je pourrais rejoindre le groupe, échanger, discuter, mais non, j’ai envie de m’isoler, m’asseoir sur un rocher et ne penser à rien !

Cela aurait été la pire des combinaisons pour moi il y a encore quelques jours et aurait été tout simplement impossible. Que m’est-il arrivée ?

Que du bonheur, ne vous inquiétez pas ! Je pense que je me sens tout simplement bien en moi, je me sens libre, je me sens vivre, vivre le PRÉSENT !

Se redécouvrir et se retrouver avec soi-même font un bien fou et je n’avais pas vécu cela depuis bien longtemps. Lorsque l’on ne se sent pas bien dans sa peau, on ressent le besoin d’être entouré, pour se sentir rassuré et moins vulnérable, une sorte de camouflage. Méditer, s’intérioriser, se relaxer et faire du yoga sont d’une grande aide pour se détendre, libérer son corps et son esprit et donc se retrouver avec soi en paix.

Parler sans cesse surtout pour ne rien dire est une perte totale d’énergie. Gardons cette énergie et ne la gaspillons pas ainsi. Une nouvelle philosophie à adopter qui ne vous demande que quelques petits efforts.

Petite parenthèse sur l’énergie – contre toute attente je n’étais pas du tout fatiguée ! Réveil à 5h30, 4 heures de yoga minimum par jour, une literie plus qu’inconfortable (associée à une chaleur humide et de gros moustiques), inutile de préciser que mes nuits furent très courtes… Mais au réveil, j’étais pleine d’énergie ! Cette énergie provient du yoga et de la méditation. Et oui, ces activités nous donnent de l’énergie contrairement à d’autres activités qui nous achèvent complètement ! Depuis mon retour, mon réveil est toujours à 5h suivi de 2h de yoga et me voici parée pour affronter une grosse journée !

Pendant tout mon séjour, j’ai eu besoin de moments pour moi et j’ai trouvé cela fabuleux. Même depuis mon retour, je vis la solitude différemment plutôt comme un cadeau que comme une souffrance. Garder cette foi et cet état d’esprit sont mes gros challenges. Pour cela, je garde mon rythme de yoga, de méditation et je respire pour évacuer ces faux stress qui peuvent rapidement nous hanter.

A suivre  …

Namasté

Mots-clés de cet article
, , , , ,
More from Marielle Schmitt

L’immersion indienne de Marielle – Part I : Partir seule pour mieux se retrouver

Partir seule … Pour une expérience unique et bien particulière : une...
Lire L'Article