Exercice de sophrologie : sérénité et visualisation positive

La visualisation permet à chacun de mobiliser ses propres capacités à imaginer, observer, et ressentir, dans l'ici et maintenant, une situation passée ou future, vécue ou pas.

La visualisation permet à chacun de mobiliser ses propres capacités à imaginer, observer, et ressentir, dans l’ici et maintenant, une situation passée ou future, vécue ou pas.

Bien sûr, elle peut être négative cette visualisation ; par exemple : « ça va mal se passer », « j’imagine que je n’y arriverais pas » etc, etc, et tant d’autres que nous connaissons tous bien !

Or, lorsqu’elle est positive, elle peut nous apporter énormément de bienfaits !
Et ça , c’est quand même génial !

En sophrologie, elle nous entraîne à porter un regard positif sur notre vie, et, par le fait, intégrer des émotions positives. En effet, et c’est prouvé :  toute action positive faite en conscience se répercute positivement sur toutes les parties de notre corps, jusqu’au plus profond de nos cellules.

Notre capacité d’espoir y a la part belle, nous autorisant à rendre nos actions possibles. Un espoir vrai et réaliste qui s’appuie sur nos capacités de confiance et d’harmonie.

Comme pour tout, la visualisation positive s’apprend, et c’est à force de pratiquer que l’exercice devient de plus en plus bénéfique, et se fait plus facilement. Rappelez vous :

Lorsque vous avez appris à marcher ou faire du vélo, vous avez souvent chuté. Les premières expériences n’ont pas été faciles. Il a fallu recommencer et recommencer et recommencer … C’est un long apprentissage. Qui devient en finalité, un automatisme.
En sophrologie, il y a toujours dans les exercices trois étapes : découverte – conquête – transformation :  d’abord découvrir à son rythme, puis prendre le temps de conquérir la méthode et de se l’approprier, et alors la transformation pourra s’opérer.

 

Quelques Conseils

– Ne pas se braquer si on a du mal à visualiser.
– Se laisser du temps. Soyez rassuré, même si vous ne « visualisez » rien, vous vivez quelque chose. Persistez. Cela ira de mieux en mieux à chaque fois.
– Concentrez vous sur vos ressentis plutôt que sur l’image à proprement parlé.
– Et surtout, restez très bienveillant envers vous-même et vos progrès ; la patience sera votre meilleure alliée.

En pratique 

Assis, ou allongé, à n’importe quel moment de votre journée. Installez vous plutôt dans un endroit calme, où vous ne risquez pas d’être dérangé.

Fermez les yeux, installez vous tranquillement dans votre respiration abdominale.

Laisser venir mentalement une image positive. Déjà vécue, souhaitée, imaginée, cela reste libre.
Le principal est que vous vous sentiez bien, serein, apaisé lorsque vous observez cette image.
Cela peut être un décor de la nature, un endroit précieux, un moment partagé avec un être aimé, une situation particulièrement joyeuse de votre vie … Cela peut être également une situation à venir, que vous appréhendez, et que vous pouvez visualiser de façon positive.

Prenez le temps d’observer de manière tranquille cette image, en portant votre attention sur tous les détails qui la composent. Les formes, les couleurs, les personnes présentes … Mais aussi les odeurs, les bruits …
Peut-être commencez vous déjà à éprouver une sensation de sérénité et d’apaisement ? Peut-être de la joie ? Peut-être de l’espoir ou de la confiance ?

Puis laissez partir cette image, et portez votre attention sur vos ressentis corporels, vos sentiments, vos émotions. Sur tout ce qui peut vous reconnecter au vivant et au positif.

Prenez le temps de revenir à une vigilance correcte, en vous étirant, en bougeant votre corps, comme si vous vous réveilliez. Et ouvrez les yeux.

Comment vous sentez vous ?

 

 

More from Sandrine Fadda

Exercice de sophrologie : sérénité et visualisation positive

La visualisation permet à chacun de mobiliser ses propres capacités à imaginer,...
Lire L'Article